Ouverture de la Garderie Philou

Une garderie ultraspécialisée ouvre ses portes au Centre Philou permettant aux enfants avec un retard de développement important de bénéficier de thérapies quotidiennes essentielles entre 0 et 5 ans. Misant sur son expérience depuis plus de 10 ans en stimulation précoce avec une jeune clientèle nécessitant des soins et services exceptionnels la Garderie Philou offre un programme éducatif différent, un environnement chaleureux, et une approche innovante qui s’appuie sur les forces de chaque enfant et sur des professionnels passionnés.  

En savoir plus

L’encan virtuel et la campagne de fin d’année rapportent plus de 90,000$

Les fidèles donateurs du Centre Philou savent que les parents ont besoin de répit, que les jeunes polyhandicapés de 21 ans et + ont besoin de se sentir valorisés dans une école spécialement conçue pour eux, et que, plus que jamais, le soutien familial en continu est essentiel. Ils ont répondu à l’appel. Et bien entendu, dans un esprit de collaboration et de solidarité avec plusieurs autres organismes œuvrant auprès de jeunes handicapés, l’encan collaboratif a pris de l’ampleur avec 6 organismes partenaires.  

Vers la création d’un Centre d’expertise pour les personnes polyhandicapées

Un projet nécessaire coconstruit avec des partenaires du CHUM et de Ste-Justine en collaboration avec des membres de la communauté sociale, communautaire, scolaire, et d’affaires qui a pour mission l’amélioration de la santé globale des personnes polyhandicapées.  Ce projet est d’autant plus important que rendus à l’âge adulte, ils sont oubliés dans différentes sphères de la société; ils tombent dans un trou noir. Si le projet avance à grands pas, rien n’est encore réglé. À voir ou à lire le reportage de Harold Gagné

Centre Philou : plus de répit à plus de familles

« Philippe, 16 ans, le fils de Diane Chênevert, ne marche pas et ne parle pas. Mais il lui inspire la voie à suivre pour développer les services du Centre de répit Philou pour enfants polyhandicapés qu’elle a fondé en 2005 avec son conjoint, Sylvain Brosseau. L’organisme vient ainsi d’investir 2,5 millions de dollars dans l’achat d’un immeuble afin d’accueillir plus d’enfants dans ses programmes de stimulation et de réadaptation, et étendre le répit aux jeunes de 15 à 21 ans. »

Source : Centre Philou : plus de répit à plus de familles, Les Affaires, 19 novembre 2016